Galeries 
Oeuvres in situ 2
La vie des formes – chantier international de création expérimentale
Accueil en résidence d’artiste : mai/juin/décembre 2005 ; mai/juin 2006


Je suis rapidement parvenue à l’idée de transformer cet espace de travail clos, d’en questionner le lieu, sa mémoire, d’interroger la sculpture et l’atelier.
Dans une atmosphère de confiance et de dialogue avec l’équipe de la Vie des formes, avec Yvain Bornibus, Marcel Evrard et Mark Di Suvero, j’ai décidé de créer et d’installer une ouverture dans le mur d’enceinte du chantier, et d’ouvrir l’atelier sur la Saône.
Je n’avais plus qu’à prélever un segment du mur de l’ancienne charbonnière, à dépouiller le bloc de sa matière béton pour ne conserver que sa structure métallique, et à réinstaller le segment en son emplacement initial.
Résonnant avec le passé industriel du site, travaillant avec le métal, conversant évidement avec l’œuvre de Mark Di Suvero, matérialisant par la destruction du mur une volonté de la Vie des Formes, celle d’ouvrir le chantier à la cité, cette sculpture s’implante in situ avec justesse.

Djamila Hanafi
Chalon-sur-Saône, juin 2006













  :: © 2008-2020   site créé sur ODEXPO.com   Concepteur de sites pour les artistes - Politique de confidentialité