Djamila HANAFI  - Artiste plasticienne
                                                                                       Vit et travaille à EURRE dans la Drôme (26)
 
Formée à l’école des Beaux-Arts de Valence auprès de Pierre Buraglio peintre, Raymond Huard sculpteur, Jacques Clerc sculpteur, typographe, Bernard Carlier graveur, lesquels m’ont enseigné le dessin d’après, l’art du livre, l’estampe, la figuration et l’art du portrait,  je me suis par la suite inspirée de l’architecture et du bâti ancien, de l’art Africain, de la calligraphie et de l’art funéraire. Je me suis toujours plu à explorer la matière. Ma pâte matérielle, ce peut être un poème, un film ou un dessin. C’est le papier léger, le caoutchouc souple et noir, la terre stupidement pesante qui se dessine des ailes, la petite ou la grande pierre socle, le fer odorant, structurant mais aussi dangereux, la couleur et la lumière lorsqu’elles veulent bien apparaître. L’ensemble de mon travail est composé de formes figuratives, non figuratives ou abstraites, formes issues de ces multiples influences. Le champ de mes recherches s’étend du dessin au volume, de la peinture à l’installation, de la photographie à l’image en mouvement. En relation avec les milieux, les situations, les humanités que je traverse, je développe des thèmes universels et puise dans chacun d’eux afin de créer des œuvres personnelles. La formation artistique ne s’arrête jamais ! J’ai par ailleurs été formée à l’enseignement des arts plastiques auprès de Bernard Fournier, artiste et formateur en art visuel. Depuis 1993, en concertation avec le corps enseignant, j’organise des ateliers d’arts plastiques à destination de tous les publics (enfants et adultes). Ces interventions réactivent mes recherches. Elles les motivent et les enrichissent en les reliant au collectif.
 
Je développe depuis 1991 une démarche artistique en sculpture. Sculpture comme forme, comme objet, comme structure, comme lieu. Dans mes installations, dans mes dessins, dans ma peinture, germe la question humaine. Une histoire humaine autant qu’artistique. A travers les thèmes de l’origine, du jardin ou du corps, les images se construisent et se conjuguent dans un décor de terre – concept spatial ou extrême matière. Elles se confondent et se multiplient dans un mouvement singulier, loin du centre. Aujourd’hui, mon travail aborde de nouvelles formes, abstraites et parfois minimalistes, où se dessinent des espaces composés de figures géométriques. Superpositions de matières,  aplats de couleurs, tracés de lignes, mouvements d’images et de sons ;  ces représentations,  dessins préparatoires, recherches de volumes, socles ou esquisses de la construction d’un corps, d’un élément d’architecture ou bien d’un paysage sont le reflet d’une conscience du monde. Le projet entre figuration et abstraction se veut harmonieux, sensible, et peut être aussi dans un sens, inachevé, suspendu dans sa réalisation… Alors le temps élabore l’émotion qui génère une qualité de liberté. Chaque déploiement de l’œuvre raconte en mesure réglée mes pérégrinations que je qualifie de géopoétiques.
  


  :: © 2008-2020   site créé sur ODEXPO.com   Concepteur de sites pour les artistes - Politique de confidentialité